Autour
de moi

Le bien-être est pluriel

Le bien-être est pluriel
Édito 345
Karen Émilie
Karen ÉMILIE

Confusion autour du bien-être et du bonheur ?

26 Mars 2019
Le bien-être est un terme un tantinet galvaudé, qui a perdu de sa superbe, le marketing consumériste l’ayant érigé comme un argument de vente mais également comme une finalité du bonheur. Parallèlement, sa signification est si large et intuitu personae, qu’elle englobe des notions différentes, qui créent des appréciations contradictoires. Entre moyen, quête, aspiration, finalité, injonction, il y a un monde… meilleur.
Et le bien-être continue de nous faire rêver.

Benoît Heilbrunn, philosophe et professeur de marketing, vient de publier l’ouvrage « L’obsession du bien-être », qui pourrait avoir en sous-titres « le bien-être contre le bonheur », « le bien-être, un bonheur au rabais », « le bien-être statique versus le bonheur dynamique » voire « le bien-être ou la mollesse du fondant au chocolat ». Le ton est donné !
Si je n’ai pas lu le livre en question, j’ai écouté l’auteur en parler, notamment dans l’émission « Grand bien vous fasse ». Même France Inter serait « marketing compatible bien-être ».

De vous à moi, j’ai toujours eu un peu de mal (être) avec ceux qui tapent sur le bien-être, en le réduisant à un simple business. J’ai également du mal avec ceux qui confondent bien-être et bonheur et qui érige le premier en diktat et en finalité du second. Au milieu de ces deux points de vue coule une rivière, la nôtre à travers ce que nous sommes, nos actes et nos aspirations profondes, et celle que nous « tissons » avec les autres dans l’échange, le partage et les conflits.

Et si la vie n’est pas un long fleuve tranquille, le bien-être peut être un moyen de mieux vivre, à condition qu’il soit pleinement ressenti et pas une injonction, à la fois réductrice et trop globale (le bien-être pour tous).
A ce propos et pour rappel, il n’y a de bien-être que sur mesure. Et j’y reviendrai…

C’est d’ailleurs dans cette confusion entre hédonisme (plaisir) et eudémoniste (vertu) que le bien-être peut changer de visage, devenir une « valeur marchande sans valeur et sans saveur », une promesse stéréotypée décevante. En effet, la limite du bien-être c’est de devenir une recette miracle du bonheur pour le plus grand nombre. Ceux qui la vendent sont des charlatans. Mais ceux qui refusent que le bien-être soit un moyen de mieux-vivre, d’aller mieux (et de l’avant), plus à l’écoute de soi et des autres, sont tout aussi méprisables.

Dans cette même émission, une chroniqueuse peu inspirée, réduisait le bien-être à un bain aux huiles essentielles dans sa salle de bain avec une orchidée en toile de fonds (grosso modo), méprisait un massage en solo mais encensait un massage en duo (on progresse), au nom du fait que les plaisirs et bonheurs les plus durables sont ceux qui se partagent. Peut-être « bien », mais dans l’espace-temps qu’est notre vie, l’un n’empêche pas l’autre. De plus, nous aspirons tous à des ressourcements en solo ou entre les mains d’un professionnel des Soins pour nous retrouver, nous reconnecter à nous et au présent… La fameuse escale pour mieux repartir, aller de l’avant et vers les autres.

Bref, prendre soin de soi, n’est pas un gros mot mais ce que l’on souhaite, en général, à ceux qui nous sont chers.

Aussi, ne jetons pas le bien-être avec l’eau du bain car il est un moyen pluriel, divers et varié donc, pour être bien.

Enfin, mépriser des pratiques et des techniques comme le yoga, le massage, la méditation… c’est se rabaisser à n’être qu’un anti (contre). Aussi dictatorial que d’être un pro (pour) !
 
Moralité, prenez soin de vous pour votre bien-être et comme bon semble, sachant que ce qui vous fera du « bien » ne sera pas forcément, et même sûrement pas, ce qui fera du bien à votre prochain, car il faut de tout pour faire un monde… de bien-être.
Quant au bonheur, comme le bien-être, il n’est pas un but de la vie mais un moyen.

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito.
Soins
Adresses
Qee Paris 9Studio yoga, forme, relaxation
Qee Paris 9Apprendre à méditer
46 rue de la Victoire
75009 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Le Tigre Yoga Club Paris ChaillotStudio yoga, forme, relaxation
Le Tigre Yoga Club Paris ChaillotLiving in perfect harmony
17/19 rue de Chaillot
75116 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Spa Mont KailashSpa
Spa Mont KailashPour les mains de Tseten
16 rue Saint-Marc
75002 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Aline FaucheurCentre de massage
Aline FaucheurSoin Kobido en cabine exclusive
17 place des Vosges 75004 Paris
Nathalie TuilSalon de coiffure, barbier
Nathalie TuilUne alchimie régénératrice
2 place du Général Leclerc
94160 Saint Mandé

Adresse testée

par SpaEtc
Art du Tui NaCentre de massage
Art du Tui NaMassage chinois visage et pieds
19 rue de Bièvre 75005 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Art du MassageCentre de massage
Art du MassageProfessionnel et confidentiel
21 rue Ternaux
75011 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Au Pied LevéInstitut de beauté
Au Pied LevéSoins sur mesure en boudoir exclusif
9 rue de Mulhouse
75002 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
L'Atelier Cécile CottenCentre de massage
L'Atelier Cécile CottenL’art du massage sur mesure
8 Rue du Pont aux Choux 75003 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Odile VilainCentre de massage
Odile VilainLes mains d'Odile
34 rue Tronchet 75009 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Spa La Cour des LogesSpa
Spa La Cour des LogesUn soin de haute altitude
6 rue du Boeuf 69005 Lyon

Adresse testée

par SpaEtc
Spa Les Fermes de MarieSpa
Spa Les Fermes de MarieRituel Massage Pure Altitude
Chemin de Riante Colline
74120 Megève

Adresse testée

par SpaEtc
Private Spa Nuxe Le MathurinSpa
Private Spa Nuxe Le MathurinSpa privatif en solo ou en duo
43 rue des Mathurins
75008 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Chantal Lehmann BoulogneCentre de massage
Chantal Lehmann BoulogneL'espace de vos sens
175 quater boulevard Jean Jaurès
92100 Boulogne Billancourt
Studio KinétiqueStudio yoga, forme, relaxation
Studio KinétiqueYoga, Pilates, Gyrotonic, massage...
15 rue du Sentier
75002 Paris

Adresse testée

par SpaEtc