Autour
de moi

Mettez des soins dans votre valise

Mettez des soins dans votre valise
Édito 24
Karen Émilie
Karen ÉMILIE

Le bien-être couleurs locales

14 Juin 2011
A la fin du mois, la 1ère vague des vacanciers prendra la route... Et comme il est de bon ton de partir ou de demeurer en France, à vous de choisir le verbe, restons-y. Que vous soyez juilletiste ou aoûtien(ne), que vous partiez pour la mer, la montagne ou la ville, il est temps de peaufiner votre programme bien-être ou du moins de l'agrémenter d'une once de soin aux couleurs locales. Si d'aventure vous ne partiez pas, rassurez-vous, "l'aventure d'un soin" est peut être au coin de la rue...

S'il est un temps sacré ou qui se prend sans compter (ou presque), c'est bien celui des vacances. Période où le "j'ai pas le temps de" ne fait plus loi voire est proscrit. En cette période particulière et normalement baignée de soleil, vous avez du temps, le droit et même le devoir de le prendre. Sans oublier que ce qui est bon pour vous, l'est aussi pour votre entourage. Cela peut même leur faire des vacances !

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important de préciser que vacances ne riment pas avec au petit bonheur la chance et que l'organisation est non seulement source de détente mais permet, justement, l'improvisation. D'où si vous souhaitez profiter de quelques soins, il est aujourd'hui temps de les réserver pour disponibilité et sérénité assurées.
Ce premier lieu commun défendu par les baroudeurs sac au dos et à l'âme débouté, passons au second.

Les soins couleurs locales ça n'existe pas. Détrompez-vous ! Comme l'aïoli a une saveur particulière, en bord de Méditerranée agrémenté d'un blanc de Provence, qu'une spécialité fromagère accompagnée d'une Mondeuse n'a d'égal que l'altitude à laquelle on la déguste... le bien-être se décline avec l'environnement proche. Qu'il s'agisse des richesses naturelles de la région, des activités pratiquées, des besoins "après" qui en découlent, de l'esprit du lieu, du climat... Quant à la ville, elle offre la possibilité d'y goûter en intraveineuse quand l'envie comme les vacances se font attendre, en cure d'entretien, lors d’un séjour urbain…

Que la montagne vous gagne, que la mer vous libère, que la campagne soit pays de Cocagne, que la ville vous habille.... Pensez thalasso en bord d'océan ou de Méditerranée avec eau, sel, boue, algues, jets, enveloppement et bain. Tentez le thermalisme, en moyenne et haute altitude, ouvert à tous, modernisé et désormais très spa. Osez les rituels naturels à la campagne, floraux, sucrés, terriens et odorants. Composez en ville en fonction de votre envie du moment, là, tous les thèmes sont proposés.
Et si manger localement et de saison œuvre pour un monde durable, pour celles et ceux qui aspirent à plus d’exotisme, profiter d’un soin inspiré des richesses et des techniques du monde est non seulement possible partout, à la mer, à la montagne, à la campagne et à la ville, mais ouvre l’esprit et force l’évasion…

A vos réservations et rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito,

* Visuel Villa Marie à Ramatuelle