Autour
de moi

L’incroyable légèreté des habitudes

L’incroyable légèreté des habitudes
Édito 286
Karen Émilie
Karen ÉMILIE

Rituels et habitudes font du bien

12 Septembre 2017
Pourquoi ne supportons-nous pas la routine des rituels quotidiens alors que nous la retrouvons avec joie pendant les vacances ? Pourquoi apprécions-nous ces rendez-vous avec soi ou avec les autres en août, mais les abhorrons en septembre ? Pourquoi se mettre en route le matin, en se brossant la langue à la mode ayurvédique pour chasser les bactéries de la nuit, boire un demi-verre d’eau chaude pour relancer le système digestif, se masser le corps (le ventre) en s’hydratant… est plaisant en vacances mais nous pèse à la rentrée ? Parce qu’en vacances on a du temps, on s’écoute, on rythme librement nos journées sans le stress d’être prêt(e) pour la réunion du lendemain, d’avoir répondu au Syndic, d’avoir couché les enfants à 20h30, devoirs faits, dents brossées, sac de judo prêt…

A ce propos et au cas où vous l’auriez oublié, les rituels sécurisent l’enfant en construction. Pourquoi devenus adultes, cette routine devrait être synonyme d’encroûtement, de train-train, de liberté voilée, de rigidité voire de sectarisme ? Je ne suis pas la seule à me poser la question… En effet, nombre de sexologues (le sexe interpelle, c’est bien connu, d’où cet exemple qui devrait trouver écho) conseillent de planifier les rendez-vous avec l’autre (si d’aventure vous trouviez qu’ils étaient insuffisants) pour se retrouver. En d’autres termes, la « routine », les rendez-vous écrits boosteraient la libido. C’était un exemple… comme la théorie du 8-1-5.

Mais revenons aux habitudes plus communes et quotidiennes.

Loin de moi l’idée de prêcher pour un lever à 5h30, car chaque minute de sommeil compte, mais pourquoi ne pas « juste » se lever un quart d’heure plus tôt pour continuer cette douce mise en mouvement adoptée en vacances (certes à 9h30 horaire d’août), qui fait un bien fou au corps et au cœur, nous permet ensuite de petit-déjeuner avec entrain, appétit, optimisme… en attendant les trublions mari/épouse, enfants, qui font eux aussi partie de la ronde holistique qui nous entoure et nous anime.

Même topo le soir. Alors que la To Do List, longue comme le bras, n’est pas encore totalement barrée, prenons le temps d’un démaquillage dans les règles de l’art, d’une douche qui lave le corps et l’esprit, en éliminant salissures et idées noires, d’un massage du corps… Programmons aussi quelques rendez-vous outside, en spa, institut de beauté, salon de coiffure… pour prendre soin de soi entre les mains d’un(e) spécialiste, le temps d’un massage, d’un rituel capillaire profond, d’un soin du visage...

Bref, prenons le temps et reprenons la main sur notre agenda et notre hygiène de vie.
Le reste ne sera qu'à composer...

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito.
Soins