Autour
de moi

Les bons gestes des pros 2

Les bons gestes des pros 2
Édito 87
Delphine HENRIET
Delphine HENRIET

Episode 2

6 Novembre 2012
Second épisode de notre chronique sur les bons gestes des pros...

Après le cheveu ( Episode 1 ), visite guidée au pays du visage pour que le plumage se rapporte au ramage. Une vieille fable toujours dans l'air du temps. Et comme de fable à conte il n'y a qu'un pas, je le franchis allégrement avec mes bottes de sept lieues : Miroir, mon bon miroir, dis-moi qui est la plus belle au coucher et le sera tout autant au lever ?
Une question clé pour éviter les lendemains qui déchantent, au féminin comme au masculin d’ailleurs…

« Or », la règle « d'or » des maquilleurs des défilés, des mannequins qu'ils subliment à la pointe de leur pinceau, des esthéticiennes : le démaquillage (ou nettoyage si la peau est sans fard) et surtout un bon démaquillage. Soin des soins ou premier soin, il gomme, efface... tout et permet à la peau de respirer, débarrassée de toutes ses impuretés : pollution, excès de sébum, sueur... Il est à effectuer minutieusement le soir jusqu'à ce que votre coton, disque, lingette en microfibre... soit nickel. Car on ne badine pas avec le démaquillage, qu'on se le dise !

Quant aux produits préconisés pour le faire, il n'y a pas unanimité sur la question, loin de là, et je dirai même que c'est avant tout une affaire personnelle, fonction de son type de peau, de l'importance du maquillage porté voire de son affinité avec une texture ou une autre. Sans être normande, la réponse est : lait, gel nettoyant, savon, eau micellaire, huile... sont toujours mieux que rien. Cela étant certains spécialistes conseillent des solutions sans savon et dont le PH est proche de celui de la peau. Quant à l'eau micellaire, star du moment par sa praticité et son marketing acéré, elle n'est pas toujours adaptée ni efficace en cas de petits problèmes de peau (points noirs, boutons...).

Le matin : démaquillage ou nettoyage light avec une eau florale ou le même rituel que le soir. Si un tonique, une lotion, une eau florale, une brumisation d'eau minérale est appliquée (idéalement), l'autre règle est de bien sécher avec un mouchoir en papier, une serviette en coton (propre), pour que la peau ne se dessèche pas. L'intérêt de cette seconde étape, notamment si vous avez utilisé l'eau du robinet ce qui n’est pas « très » conseillé, est d'ôter toute trace de calcaire.

La peau nettoyée et tonifiée peut alors être traitée grâce à un sérum, un contour de l'oeil puis hydratée avec une crème, un fluide... adaptés. Là également, leur application respecte quelques règles : peu de produit, idéalement chauffé entre vos doigts (sauf le sérum appliqué localement, de façon ciblée) et à faire pénétrer par légers tapotements.

Voici les grandes lignes pour prendre soin de son visage. J’y reviendrai très vite, comme promis (Lire « la une n°102 » ), pour vous faire part des secrets d’une grande prêtresse du soin et de ses esthéticiennes formées : Françoise Morice.
A suivre...

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito.