Autour
de moi

​La sylvothérapie du regard

​La sylvothérapie du regard
Édito 329
Karen Émilie
Karen ÉMILIE

Bain de forêt sans les mains

6 Novembre 2018
Avant, il y avait les balades en forêt, qui ont toujours cours d’ailleurs, le dimanche, en vacances… pour s’oxygéner, voir la vie en vert, être au calme, n’entendre que le vent siffler dans les branches. Depuis quelques mois, on parle de sylvothérapie, littéralement « bain de forêt », concept plus tendance que la sempiternelle marche dans les bois mais autrement plus dangereuse aussi…

Que nous ayons envie et même besoin de respirer le sous-bois, notamment en cette période automnale où la nature nous offre un halo de lumière, parée de ses teintes orangées et dorées,  c’est naturel, humain. Cet appel « du vert » prescrit comme un remède baume au cœur à la portée de tous est de bon ton. Reste que le spectacle des arbres, leur présence, leur essence, leur chant… ne suffiraient plus, il faudrait en plus les enlacer, pour capter « un tout petit bout de sève », c’est-à-dire leur force vitale et tranquille.

Je suis sûre que vous avez en tête, cette scène où un groupe de citadins en mal de vivre font un cercle autour d’un chêne centenaire comme pour communier avec lui, se recentrer. Si l’image est belle (peut-être), réconciliation ultime entre l’homme et la nature, elle est surtout dangereuse pour l’homme. Rassurez-vous, l’arbre ne craint rien, lui, même si et c’est bien connu : « qui trop embrasse mal étreint », au premier sens du terme.

En effet, médecins, hôpitaux, instituts de recherche ont tiré la sonnette l’alarme, voyant croître le nombre de dermatites allergiques provoquées par un contact « un peu poussé » avec les arbres, et rappellent que leur tronc est couvert de parasites, mousses, lichens, substances allergènes, latex… parfois mortels. Ajoutons quelques autres spécimens animaux, comme les chenilles processionnaires, qui s’installent sur les pins au printemps, dont les poils urticants à peine visibles peuvent provoquer un œdème avec choc anaphylactique. En cerise sur le gâteau, comme le relatait un très sérieux article de Sciences et Avenir, datant d’août 2018, on peut aussi se retrouver, en Afrique, face à une branche d’un nouveau genre - le mamba noir - l’un des reptiles les plus dangereux dont la morsure est sans appel.

Moralité, en forêt comme dans un musée, on touche avec les yeux, car comme la Joconde au Louvre la nature est unique !

Et si vous avez envie d’un shoot d’oxygène en ville, pensez Bol d’Air Jacquier pour oxygénation cellulaire au centre Holiste à Paris, au centre Holiste à Metz, à La Maison Dr.Hauschka, au Centre Tout Naturellement
Idéal en cure automne-hiver !

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito.
Soins
Adresses
Holiste® ParisStudio yoga, forme, relaxation
Holiste® ParisEtirer, oxygéner le corps… et l’esprit
29 boulevard Henri IV
75004 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Holiste® MetzStudio yoga, forme, relaxation
Holiste® MetzOxygénation cellulaire et étirement progressif
32 rue de Verdun
57160 Châtel Saint Germain
La Maison Dr.HauschkaInstitut de beauté
La Maison Dr.HauschkaSoin du visage bio
39 rue de Charonne
75011 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Le Centre Tout NaturellementStudio yoga, forme, relaxation
Le Centre Tout NaturellementRituel detox avant l’hiver
83 bis rue La Fayette
75009 Paris

Adresse testée

par SpaEtc