Autour
de moi

Egalité mal acquise ne profite jamais

Egalité mal acquise ne profite jamais
Édito 311
Karen Émilie
Karen ÉMILIE

L’inégalité naturellement

15 Mai 2018
En lisant le titre de cet édito, certaines et même certains (c’est certain) vont bondir. Qu’ils se rassurent, je n’ai pas viré réac ni oublié que j’étais une femme et encore moins la part féministe qui est en moi. Je continue de la cultiver car, comme être mère, on ne nait pas féministe (ni n’est d’ailleurs), on le devient à des degrés de profondeur et d’implication qui appartiennent à chacune (et même à chacun). A chacun sa chacune, à chacune sa chacune, et la part de féminité et de féminisme de chacune et de chacun sera bien gardée !

Mais revenons à l’égalité et à l’inégalité annoncées…

Si je soutiens celles et ceux qui dénoncent ou rapportent des disparités entre femme et homme, qu’elles soient salariales avec plafond de verre, domestiques (partage des tâches mon ami lointain), sociales, politiques… je défends surtout une certaine idée de la mixité, c’est-à-dire ce mélange des « genres » qui fait la richesse, la complémentarité et la complexité aussi d’une société.

Que les femmes et les hommes soient égaux (naissent même, pour le coup) en droits, c’est une évidence, mais qu’on tende à les faire passer dans un moule de quasi homogénéité, je suis foncièrement contre. Les différences sont sel de vie et permettent d’éviter une société « clonique ».  
Après que « certains soient plus égaux que d’autres », comme disait Coluche, ça non ! Et vive les femmes au board des Conseils d’Administration !

En résumé, je ne suis pas pour que les femmes fassent « tout comme les hommes » et inversement, au nom d’une certaine idée de l’égalité, qui s’avère d’ailleurs plus avilissante qu’épanouissante, et même dangereuse pour la femme. Dans les années 70, on a parlé de la libération des femmes, par la réappropriation de leur corps, notamment. C’est indéniablement un acquis à défendre mordicus. Mais reste aussi, qu’au nom toujours de cette égalité, les femmes ont oublié leur corps moins résistant que celui des hommes, face à l’alcool (moins d’eau dans le corps), au tabac, au soleil…

Et d’ailleurs, en matière de Soins, l’heure a toujours été à la différence entre femme et homme car la peau, les cheveux, les zones du corps et les hormones qui les régissent ne sont pas du tout les mêmes. D’où des envies, des besoins, des états (grossesse) qui n’appartiennent qu’à elle, qui n’appartiennent qu’à lui, naturellement.
Avant la Fête des Mères, la Fêtes des Pères… cette piqûre de rappel valait bien Edito !
A poursuivre avec quelques thématiques et idées sur mesure…

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito.

Photos : Vitaman et Coiff1rst
Soins
Marques
Adresses
Maison SisleyInstitut de beauté
Maison SisleyHavre de beauté et soins sur mesure
5 avenue de Friedland 75008 Paris
BonhommeSalon de coiffure, barbier
BonhommeCoiffure, barbier et beauté pour homme
122 rue Saint Denis 75002 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
La Maison Dr.HauschkaInstitut de beauté
La Maison Dr.HauschkaSoin du visage bio
39 rue de Charonne
75011 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Le Spa BercySpa
Le Spa BercyEspace bien-être & soins
30 rue Joseph Kessel
75012 Paris
Cercle DelacreSalon de coiffure, barbier
Cercle DelacreBeauté au masculin
17 avenue George V
75008 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Spa Terre BlancheSpa
Spa Terre BlancheLa destination bien-être en Provence
3100 route de Bagnols en Forêt
83440 Tourettes
La Clé du Barbier Paris 1erSalon de coiffure, barbier
La Clé du Barbier Paris 1erLa Clé du Barbier, une adresse chic qui fait mâle !
70 rue Saint Honoré 75001 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
AquamoonSpa
AquamoonSoins ciblés en spa dédié
19 place Vendôme
75001 Paris

Adresse testée

par SpaEtc
Nathalie TuilSalon de coiffure, barbier
Nathalie TuilUne alchimie régénératrice
2 place du Général Leclerc
94160 Saint Mandé

Adresse testée

par SpaEtc
For MenSalon de coiffure, barbier
For MenCoiffeur, barbier, institut de beauté
1 boulevard Michael Faraday
77700 Serris