Autour
de moi

Bon voyage en classe 2019 !

Bon voyage en classe 2019 !
Édito 336
Karen Émilie
Karen ÉMILIE

A travers les cieux, l’espace, le temps et les Soins

8 Janvier 2019
Résolution est un mot que je n’emploierai pas, tant il est éculé, décrépi, has been… tant il sonne comme le glas de notre libre-arbitre, de ce que nous sommes devenu(e)s au fil des années nouvelles. Au nom de quoi (une seconde de plus) devrions-nous nous plier, ployer même sous l’aune de la bienséance et du diktat des bonnes résolutions ?

Le temps faisant, aidant, chaque passage annuel ne devrait pas/plus être vécu comme celui de la ligne d’arrivée, avec déjà celle de l’année à peine entamée (la suivante) en ligne de mire. Rien qu’en imaginant la scène de cette course perpétuelle, j’en ai des frissons dans le dos, façon dilemme de l’éternel recommencement ! 

Non, la vie n’est pas un marathon et encore moins un cent mètres, mais un cheminement ou une balade faite d’ascensions, de pauses, de pas de côté, de marées, de demi-tours, d’avancées. Loin d’être un long fleuve tranquille, nous tentons, arrivons même parfois à la faire nôtre, en accord (maybe) avec nous.

La vie ne nous précède pas, elle est notre sel de vie, l’énergie qui nous permet d’avancer, de prendre le temps, de découvrir, de rire, d’apprendre… de pleurer aussi, d’enrager, de perdre du temps, de nous ennuyer. La vie est une balance, un métronome, que nous devons à chaque minute régler,  tempérer, pour l’adapter à notre rythme, celui que l’on aura choisi à chaque instant qu’elle nous aura donné.

Alors non, pas de résolution cette année, mais des ruptures, des continuités, des débordements, des effusions, des combats… pour faire sens et alimenter le chemin de vie que l’on aura choisi.

Pour le suivre et le vivre, le vivre et le suivre (ce chemin de vie), il faut du temps, de l’espace, des rêves et des soins aussi…

Sans injonction aucune (quoique), cette année encore, prenez soin de vous entre les mains expertes de nos artisans beauté & bien-être ! Car ils sont aussi, ce que je suis !

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito.